Les rêves "new age" et le "next age"

 D'innombrables groupes, parfois sectaires, dans la mouvance du "New Age", se sont ancrés à la perspective du 21 décembre 2012, qui voit s'agglomérer sur elle les fantasmes les plus divers. Leur médiatisation, notamment par le film "2012" de Roland Emmerich, mais surtout leur propagation virale à travers Internet, a conduit des centaines de milliers d'internautes à travers le monde à échafauder les hypothèses les plus fantaisistes. Comme le souligne Laure Gratias, il y a un paradoxe à s'appuyer sur des quasi-certitudes que des cataclysmes vont détruire la terre et croire à l'avènement d'une nouvelle ère, l'ère du Verseau, où règneront l'harmonie et la douceur.. Le changement s'opérerait sur le plan vibratoire et ferait s'élever les humains (qui sont fondamentalement des "êtres de lumière") à une cinquième dimension. Il s'agirait d'une véritable ascension de l'humanité entière. Pour cela, il faut subir une épreuve de purification. Et là se fera, comme l'explique Laure Gratias, la distinction entre trois types de personnes, les peu évolués, les moyennement évolué, les très évolués qui iront sur le plan mental de la terre où ils poursuivront leur évolution comme "maitres ascensionnés", à travers une multitude de réincarnations. Mais pour faire partie du meilleur groupe il faut beaucoup travailler sur soi pour développer l'humilité, l'altruisme et l'amour, une vie saine proche de la nature et ainsi "monter en vibration". Il y aurait ainsi pour certains une sorte de mort et de renaissance dans un nouveau monde.

Mais sera-ce le 21 décembre 2012 ? Laure Gratia démontre qu'il n'y a aucune raison sérieuse qu'il en soit ainsi.